Garde d'animaux entre particuliers

Trouvez gratuitement la bonne personne pour garder votre Nac

X Aidez nous !
Ce site est en développement, si vous rencontrez des problèmes
Contactez nous
Accueil > Tous nos articles

Nos articles

Rencontre avec Amandine, Nac-sitter à Clermont-Ferrand (63) Nac-sitter du mois Posté le Monday 16 December 2013 à 17:04

Aujourd’hui nous vous présentons plus en détail une de nos Nac-sitter, il s’agit de Amandine qui habite à Clermont-Ferrand (63). A travers cette interview touchante, vous pourrez découvrir une vraie passionnée d’animaux, avide de savoir afin d’offrir le meilleurs aux animaux.

Retrouvez son profil Nac-sitter : ici !

Peux-tu nous en dire plus sur toi ?

Je m'appelle donc Amandine, 21 ans, étudiante en Master 1 de psychologie à Clermont-Ferrand (63, Puy-de-dôme). Auvergnate pure souche, je suis une grande amoureuse de la nature, intimement liée aux animaux qui la peuple !
Je suis également peintre animalière à mes heures perdues, cavalière au niveau indéterminé, j'aime agir avec les moyens que j'ai pour des causes qui me tiennent à cœur. Je suis également à la recherche constante de la connaissance concernant les animaux, et cela passe beaucoup par les échanges sur forums, le partage de savoir, les débats... Pour connaître le reste, et surtout pour les curieux, je vous invite à papoter avec moi !

Quelle est ton expérience avec les animaux ? En as tu actuellement? Peux-tu nous en dire plus sur eux ?

Mon expérience est très simple, j'ai toujours vécu avec les animaux. Ma mère est une très grande amoureuse des chats, nous avons eu plusieurs chiens aussi durant mon enfance, ce qui fait que j'ai constamment été sensibilisée à leur présence, à leur sauvetage aussi, puisque tous les chats que nous avons eu sont nés orphelins, ou dont la vie était menacée par des personnes mal intentionnées.

Ma vraie expérience a commencé quand j'ai pris parti pour les animaux, il a donc fallu attendre un certain âge me permettant d'acquérir mes propres convictions. A partir de là, j'ai commencé à avoir une relation très forte avec une minette, relation qui est actuellement toujours aussi forte même si je ne peux la voir qu'une fois par semaine.

Est venu ensuite un jeune labrador qui a croisé ma route, âgé de moins d'un an il avait eu le malheur de passer par deux familles différentes. Je me souviens encore parfaitement du premier jour où je l'ai vu, il était dans une pièce, je venais de me réveiller. J'ai ouvert cette porte et j'ai vu un chien apeuré, hésitant à la simple vu d'un être humain. Par chance il a maintenant trouvé sa famille, cela fait 7 ans qu'il est parmi nous, et une chose est sûr, c'est qu'il peu s'exprimer à sa guise !

D'autres animaux ont croisé ma route, dont une magnifique lapine, je me souviendrais de son caractère lunatique et affirmé mais aussi sa gentillesse et sa patience.

Sont venues à la suite deux ratounes. Je les ai rencontrées complètement par hasard, on devait aller en animalerie, j'ai été voir le coin des rongeurs, et j'ai vue ces deux rates derrière la vitre. Je ne sais pas pourquoi elles m'ont marquée elles, plus que les autres animaux présents, mais toujours est-il que je m'étais dit "si jamais elles sont de nouveau là la semaine prochaine je les prends". Me voilà donc à suivre une première aventure ratounesque, sur un parfait coup de tête comme cela nous arrive souvent en tant que débutant. Cette aventure s'est arrêté après leur départ, en parti dû à l'incompétence des vétérinaires suite à des soucis de santé, mais surtout dû à mon manque de connaissance à moi.

A ce moment là j'ai décidé de faire une pause, le BAC arrivant d'ici quelques années, j'ai préféré attendre d'avoir une situation correcte me permettant d'en accueillir d'autres, car j'avais encore envie d'adopter des rats.
2 ans plus tard, lorsque les conditions sont réunies, je me mets à faire des "recherches passives" (comprenez par là "regardons quel animal peut croiser mon chemin, à tout hasard"). A ce moment là je rencontre une raterie à Lyon qui cherchait à replacer des rats adultes qui venaient d'être abandonnés par leurs adoptants. Ni une ni deux, l'arrivée de Boo, Yogi et Milo provoque un véritable électrochoc chez moi. Adieu mon manque de connaissance, ne souhaitant pas revivre les erreurs du passé, je me suis mise à emmagasiner un maximum d'informations, à interagir avec des personnes compétentes. Je me suis forgée mes propres connaissances, habitudes, en parallèle j'ai du faire face à des rats légèrement sur la défensive. Il a fallu les comprendre, passer un contrat avec eux pour avoir une cohabitation qui convienne aux deux partie.Leur départ m'a déchiré le cœur à chaque fois, tellement que j'ai choisi de faire une autre pause, ne pouvant plus supporter de "mourir avec eux".

Malgré tout, j'avais gardé cette habitude de chercher passivement, et c'est seulement quelques mois plus tard que je croise la route de Faustin, rat husky enfermé dans une cage à hamster. Il s'est avéré que c'était un véritable rat AH ( son ex-proprio s'est bien gardé de me le dire), mon premier ! Du point de vue cohabitation il m'en a fait bavé, mais en ayant les bons gestes il est devenu un rat équilibré et expressif. Parallèlement j'ai cherché un copain pour lui, là encore ma route croise celle du sauvetage des 178 rats de Tours. Tulio, Teddy et papy Dan se rajoutent donc. Viennent de très nombreuses complications vétérinaires et comportementales avec eux, qui ont mis plusieurs mois à s'estomper. Dan nous a malheureusement quitté il y a peu, malgré tout j'ai découvert dans ces rats des animaux incompris, d'une grande sensibilité de par leur passé particulier, ils sont vraiment magnifiques pour les leçons qu'il me donne chaque jour.

Enfin, mon dernier sauvetage en date, Céleste, Chinchilla de son état qui a rejoint la troupe il y a 2 mois. Elle a été complètement dévorée par son frère à cause de leur propriétaire, et vivait dans une cage à hamster. C'est une vraie sauvageonne têtue, elle m'en fait baver mais sa petite tête trop mignonne lui fait tout pardonner.

Après avoir écrit ce très, très long pavé au sujet de mon expérience avec les animaux proches, voici mon expérience avec des animaux que je côtoie moins souvent, les chevaux.
Comme beaucoup de petites filles avant moi, j'ai été attirée par les chevaux très tôt. J'ai pu commencer à apprendre l'équitation autour de mes 13 ans, et je n'ai pas arrêté depuis. J'ai façonné une façon de voir ces animaux si particuliers à travers le regard de mes différents moniteurs, qui m'ont tous apporté quelque chose de positif dans ma construction en tant que cavalière. Aujourd'hui, j'ai une Demi-Pension sur un beau Pottock de 13 ans que je remets au travail, et ma foi je remercie certains de mes moniteurs, là encore les forums, pour m'avoir donné la vision des chevaux que j'ai actuellement. Réflexions, remises en questions, contrats et surtout respect sont de mises ! J'adore essayer de comprendre un nouvel animal, il faut observer, observer encore et toujours.
Je pourrais vraiment parler des animaux pendant des heures, pour limiter votre temps de lecture je préfère ne pas développer les deux autres questions, d'autant plus que j'en ai parlé dans mes paragraphes précédents.

Peux-tu nous raconter ton plus beau souvenir en rapport avec les animaux ?

J'ai tellement de souvenirs magnifiques avec les animaux. Chacun est extrêmement fort émotionnellement parlant, aucun se ressemble mais en même temps il n'y a pas de hiérarchie, tous sont exceptionnels. De voir un rat tout juste sortir de son existence miséreuse s'endormir insouciant, c'est mon plus beau souvenir. Voir mon chat me sauter au cou dès mon arrivée, c'est mon plus beau souvenir.

Mais puisqu'il faut en choisir un, je choisirai le plus symbolique, qui concerne mon chien. Vous l'aurez compris, il était complètement inexpressif, n'ayant jamais pu exprimer sa personnalité. On attendait de lui qu'il reste dans son coin, à ne pas faire de bruit, point. Mon premier objectif a été de lui montrer qu'ici, il pouvait me dire mer**, il pouvait interagir avec moi, qu'il devait exprimer son caractère. Il m'arrivait souvent, à l'époque, de partir en ballade et de m'asseoir sur un carré d'herbe, à regarder le paysage. Je me souviens de ce chien, qui s'approche vers moi en pleine galopade, qui me regarde la gueule ouverte comme s'il souriait, les yeux pétillants de joie et de bonheur simple. Ce moment là m'a fait prendre conscience que j'avais fait de bonnes choses envers lui, et son bonheur irradiait tellement, que le simple fait de le voir heureux me rendait heureuse à mon tour. Ce chien est mon bonheur, mon ami et mon amour à la fois. Depuis j'ai toujours recherché d'autres animaux à aider, notamment par le biais de mes petits sauvetages. Cela m'apporte beaucoup de bonheur de voir ces animaux que je choisis de prendre sous mon aile heureux, insouciants et sans crainte.

Quels types de service proposes-tu sur Nac-sitter.com ?

Je propose de la garde d'animaux, tout simplement. Il est compliqué et difficile de faire garder son animal, et j'estime qu'entre passionnés on devrait s'entraider. Si ça peut éviter à des gens d'abandonner leurs animaux, tout le monde y trouve son compte !

Je pourrais éventuellement être famille d'accueil, mais je sais pertinemment que tout ce qui va entrer chez moi n'en sortira pas...!

Je propose aussi de partager toutes mes connaissances ratounesques, comme d'autres ont partagés les leurs avec moi et m'ont permis de surmonter toutes les difficultés que j'ai rencontrées avec brio. Comme je dis souvent, j'ai des connaissances et je ne compte pas les garder pour moi jalousement !

Qu'est ce qui fait de toi une Nac-sitter idéale ?

Rien ! Je ne suis pas plus idéale qu'une autre Nac-sitter. Le plus important est de s'adapter au propriétaire, à ses demandes, et s'adapter surtout à l'animal qui doit être le moins possible dérangé de l'absence des propriétaires. Dans tous les cas il est très important, à mes yeux, de bien parler avec le propriétaire, et ne pas hésiter à refuser une garde si le courant passe mal avec le propriétaire. Une relation de confiance doit s'installer, pas de méfiance !

Le mot de la fin ?

Je vous félicite si vous avez réussi à me lire ! Là encore, si vous voulez parler avec moi, ma boîte mail vous est grande ouverte ! Cette proposition de garde n'est qu'un pas de plus dans mes petites actions d'aide. D'ailleurs, j'en profite pour dire que l'argent de mes peintures animalières, que je réalise sur photo, est reversé sous forme de don à une association en faveur des rongeurs.

Mots clés: pet sitter - garde maisons animaux - garde animaux brest - garde animaux puy de dome - garde d animaux nice - famille d accueil animaux - je garde vos animaux - site pour garder animaux

Commentaire :

Poster un commentaire