Garde d'animaux entre particuliers

Trouvez gratuitement la bonne personne pour garder votre Nac

X Aidez nous !
Ce site est en développement, si vous rencontrez des problèmes
Contactez nous
Accueil > Tous nos articles

Nos articles

Le pire cauchemar des parcs aquatique : Un législateur Californien soumet une loi interdisant la détention d’orque en captivité Divers Posté le Friday 07 March 2014 à 19:52

S'il est adopté, le projet de loi sera la loi de protection la plus complète pour les orques en captivité aux États-Unis depuis plus de 40 ans.

Richard Bloom, membre de l’assemblée d’État va présenter ce vendredi 7 mars la loi pour la protection et la sécurité des orques, qui rendra illégal de détenir en captivité ou d’utiliser les orques pour des performances et spectacle. La loi interdit aussi l’insémination artificielle d’orque en Californie et bloque l’exportation de sperme d’orque aux autres États.

Les violateurs risquent une amende de 100.000£ ( = 138 760 €) et / ou 6 mois de prison.

« Il n’y a pas de justification pour détenir des orques sauvages dans un but de divertissement ». Richard Bloom déclare avant sa conférence de presse qui se déroulera à Santa Monica Pier « Ces magnifiques créatures sont trop massives et trop intelligentes pour être confinées dans un petit bassin leurs vies entières. Il est temps d’en finir avec la pratique de détenir des orques en captivité pour notre divertissement ».

Selon les termes de la loi, les 10 orques détenues dans les bassins du parc aquatique de San Diego devront être réhabilité dans leurs milieux naturels, si cela n’est pas possible, les orques devront être transféré dans un enclos marin adapté et ouvert au public mais sans aucune performance ou spectacles.

Exempt de la loi : les orques détenues pour la réhabilitation après un sauvetage ou pour la recherche.

Ce n’est pas la première fois qu’une loi est proposée pour interdire la captivités des animaux aquatiques, en Caroline du sud, en 1992, une loi contre la captivité des dauphins a été déposé soutenu par la « Humane society » de Caroline du sud pour stopper l’ouverture d’un parc à dauphin à Myrtle beach. Le mois dernier, le sénateur de Ney work Greg Ball a présenté une loi interdisant la détention d’orque en captivité.

5 pays ont banni la captivité des cétacés : Inde, Croatie, Hongrie, Chili et le Costa Rica, la Suisse interdit la captivité des dauphins.

D’après le DR. Naomi Rose, la loi serait inspiré du film Black Fish : C’est un documentaire qui se concentre sur la captivité de l'orque Tilikum, responsable de la mort de trois personnes, et des conséquences de la captivité sur ces créatures aussi gigantesques qu'intelligentes.
Blackfish suit la vie de Tilikum, de sa capture en 1983 au large de l'Islande, à l'animosité des autres baleines retenues en captivité à son égard et, enfin, à son isolement dans un obscur bassin durant des heures ; tant d'éléments qui, selon Cowperthwaite (c’est le réalisateur), ont largement contribué à l'agressivité de l'orque.
Cowperthwaite dénonce également les affirmations du SeaWorld, notamment celles prétendant que les baleines en captivité vivent plus longtemps, ce qui s'avère être faux.

Pour en savoir plus sur le film un article du Monde

Pour habiter aux Etats-Unis, nous avons pu constater que le documentaire Black Fish a été un électrochoc pour beaucoup de personnes. Nous avons pu voir aux informations, des élèves refusant de faire leur sortie de classe au parc aquatique, ne souhaitant pas soutenir cette triste industrie. Il a ouvert les yeux du monde sur la réalité derrière les spectacles d’orques.

Source : www.takepart.com

Commentaire :

Poster un commentaire

Par Sarah le Thursday 13 March 2014 à 11:18

En espérant que cette loi entre en vigueur, ça serait vraiment une bonne chose !